vendredi 21 février 2014

Ne tombe pas amoureux




Ne tombe pas amoureux d’une femme qui lit, d’une femme qui ressent trop, d’une femme qui écrit…
Ne tombe pas amoureux d’une femme cultivée, magicienne, délirante, folle.
Ne tombe pas amoureux d’une femme qui pense, qui sait ce qu’elle sait et qui, en plus, peut s’envoler; une femme sûre d’elle-même.
Ne tombe pas amoureux d’une femme qui rit ou qui pleure en faisant l’amour, qui sait convertir sa chair en esprit; et encore moins d’une qui aime la poésie (celles-là sont les plus dangereuses), ou qui s’attarde une demie heure en fixant un tableau, ou qui ne sait pas vivre sans musique.
Ne tombe pas amoureux d’une femme qui s’intéresse à la politique et qui soit rebelle et qui  s’abime dans une immense horreur a l’égard des injustices. Une qui aime les jeux de foot et de baseball et qui n’aime absolument pas regarder la télévision. Ni d’une femme qui est belle peu importe les traits de son visage ou les caractéristiques de son corps.
Ne tombe pas amoureux d’une femme intense, ludique et lucide et irrévérente.
Ne veuille pas tomber amoureux d’une femme de la sorte.
Car, quand on tombe amoureux d’une femme pareille, qu’elle reste ou pas avec toi, qu’elle t’aime ou pas, d’elle, d’une telle femme, JAMAIS on ne revient.



Le texte en espagnol est disponible ici: http://negracubanateniaqueser.wordpress.com/2014/02/06/no-te-enamores-por-martha-rivera-garrido/ 


Martha RIVERA (1960). Née à Saint-Domingue, elle a publié quatre livres de poèmes: en 1985, 20th century, aun sin título en español (20ème siècle, encore sans titre en espagnol); en 1986,  Transparencias de mi espejo (Transparences de mon miroir), en 1995, Geometría del vértigo (Géométrie du vertigeet en 2013 Emma, la noche, el mar y su maithuna (Emma, la nuit, la mer et sa maithuna). En 1996, elle a publié le roman He olvidado tu nombre (J'ai oublié ton nom).