mardi 2 août 2011

La femme que je suis



Elle doit marcher par là
la femme que je suis

La femme que le silence
garde pour moi, cachée

Elle doit être quelque part
La femme de moi-même
chez qui je n’ai pas vécu

Ici ou là elle doit me voir si elle se regarde

Celle qui m’a vue quand je suis née
la simple
la véritable forme du retour
elle doit marcher par là
où le corps ne sait pas encore
que j’existe.


Aurora ARIAS (1962). Née à Saint-Domingue, elle a étudié Art et Psychologie, et a travaillée comme journaliste, ayant été coéditrice de Quehaceres, organe du Centre pour l’Action Féminine (CIPAF). Poète et narratrice, elle a publié, comme poète, Vivienda de pájaros (Demeure d’oiseaux, 1986) et Piano lila (Piano couleur lila, 1994).